Design thinking : 5 étapes faciles vers la créativité et l’innovation

Par Larissa Aradj

De l’inventaire des livres à la création d’un espace multimédia, en passant par les commandes de bouquins tout en maintenant à jour le laboratoire de fabrication (Fab Lab) sans oublier bien sûr de partager nos aventures sur les réseaux sociaux… bienvenue dans mon monde, celui d’une enseignante-bibliothécaire du 21e siècle! Une profession passionnante et enrichissante qui ne manque pas de piquant! Un brin technophile et de nature curieuse, je suis souvent en quête de nouvelles connaissances ou d’activités de découverte pour collaborer avec les enseignant(e)s et les élèves de mon école sur des projets à la fois audacieux et innovants. Je crois fermement à l'enseignement au travers des compétences du 21e siècle et essaie d'en faire la base de ma pédagogie quotidienne. Ces compétences sont la collaboration, la pensée critique, la communication, la créativité et l’innovation. Certains pourraient penser qu'il doit être difficile de toutes les enseigner dans le cadre d’une leçon ou d’un projet, mais il n’en est rien! Découvrons ensemble comment nous avons réussi à le faire! Tout réside au cœur d’une approche singulière, celle du Design Thinking. Alors, le Design Thinking, c’est quoi? Selon Usabilis : « Il s’agit à la fois d’une méthode, d’un processus d’innovation et d’une vision spécifique du travail. »
(source :
https://www.usabilis.com/quest-ce-que-le-design-thinking/)

C’est un vrai plaisir de l’enseigner car il permet aux élèves d’utiliser la plupart (sinon la totalité!) des compétences du 21e siècle dans un seul projet tout en mettant en lumière leur volonté et leur esprit innovateur.

 

Je vais, à présent, vous guider à travers toutes les étapes d’un projet réalisé l'an dernier afin de vous donner une idée plus concrète de la façon dont il est encadré et comment il intègre facilement l’ensemble des compétences du 21e siècle. Alors allons-y! Ce projet de Design Thinking a été effectué avec une enseignante de mon école, Céline Sokol, et sa classe d'immersion française de 2e et 3e année. Nous nous sommes rassemblés avec sa classe à la bibliothèque deux fois par semaine pendant environ 5 semaines et avons collaboré à la création et à l'exécution de ce projet.

Les étapes du Design Thinking (Sketchnote ci-dessus)

  1. L’empathie auprès des utilisateurs
  2. La définition du problème
  3. Idéation - générer des idées
  4. Modélisation - création de croquis et prototype
  5. Test - Qu’est-ce qui fonctionne/ne fonctionne pas?

 

Empathie

Tout commence avec l'empathie, il est important pour les élèves de bien comprendre les problématiques auxquelles les gens sont confrontés et de faire preuve d'empathie avant d'essayer de trouver des idées/solutions pour les résoudre. En tant que bibliothécaire, j'aime me référer aux livres d'images comme point de départ ou comme initiation à l’apprentissage. Pour ce projet, nous avons lu « Je suis humain - Un livre sur l’empathie » de Susan Verde (auteur) et Peter H Reynolds (illustrateur). Après la lecture de l'histoire, notre message était le suivant : « Comment pourrions-nous faire en sorte que quelqu'un se sente mieux dans sa peau? ». Nous avons rassemblé puis discuté des idées des étudiants et avons finalement décidé de leur faire concevoir et coder des « lunettes d'empathie » pour un camarade de la classe.

Identification du problème

Le dilemme : comment remonter le moral d’une personne avec les lunettes que nous fabriquons? Dans un premier temps, les élèves devaient décrire le problème, puis réfléchir aux contraintes ou limitations qui pourraient survenir lors de la conception/fabrication de leurs lunettes.

Les critères de réussite que nous avons définis avec les élèves comme co-créateurs étaient les suivants :

Vos lunettes devront :

  • partager un message positif, encourageant ou exemplaire qui défilera via Micro:Bit sur l'écran des lunettes de votre partenaire.
  • s'adapter à votre partenaire et tenir sur son visage d'une manière ou d'une autre.
  • avoir le Micro:Bit connecté pour que votre partenaire puisse lire votre message.

Les étudiants ont ensuite été initiés au codage simple à l'aide de Micro:Bit. Pour faire simple, les Micro:Bit sont de petits micro-ordinateurs qui peuvent être programmés pour faire défiler des messages courts ou des symboles sur un écran avec des lumières LED via un Chromebook et un programme de codage sur le Web (https://makecode.microbit.org/). Afin de les mettre à l’aise, nous avons procédé à quelques tutoriels avant de les lancer dans la phase d'idéation de la conception de leurs lunettes d'empathie.

Idéation et génération d'idées

Pendant la phase d'idéation, les élèves réfléchissent afin de trouver plusieurs idées pour résoudre leur problème, ou, dans notre cas, pour trouver des façons de fabriquer les lunettes. Pour cette étape, ils peuvent faire soit un remue-méninge, une cartographie de l'esprit (mind-mapping) ou une idéation rapide. Cette dernière exige de la part de chaque élève d’écrire autant d'idées que possible dans un laps de temps défini. Cela permet d’avoir rapidement beaucoup d’idées et, même si elles semblent parfois farfelues ou compliquées, je leur demande d'écrire tout ce qui leur passe par la tête pour maximiser leurs sens d’innovation et de créativité!

Une fois l'idéation terminée, on en a discuté avec nos camarades de classe, chacun pouvait partager son opinion, puis les élèves ont choisi ensemble l'idée qu'ils souhaitaient mettre en œuvre.

Modélisation et prototypage

Une fois que les élèves ont consulté les enseignants et eu leur idée approuvée, ils sont passés à la phase de prototypage! Ils ont commencé par un croquis de leur concept avec une liste des matériaux nécessaires pour construire leurs lunettes. L’étape de la conception terminée, les élèves passent au stade de la fabrication. Certains matériaux utilisés pour ce projet étaient des cure-pipes, des pinces à linge, de la colle chaude, des cartons d'œufs, des verres en plastique, du ruban adhésif, des rouleaux d'essuie-tout, des pailles, des bâtonnets de popsicle et plus encore.

Test du prototype

Vient enfin l’étape que tout le monde attend! Elle est à la fois excitante et angoissante! Il s’agit du test de la création. Une fois que les élèves ont fini de fabriquer leurs lunettes, ils ont procédé à une série d’expérimentations avec leurs partenaires pour s'assurer qu'elles fonctionnaient comme prévu. Après avoir identifié et noté quelques modifications, les lunettes ont été ajustées au besoin.

Une extension de ce projet serait d'amener les étudiants à utiliser leurs compétences entrepreneuriales pour promouvoir et « vendre » leurs lunettes. Malheureusement, à cause du confinement pendant le printemps dernier, nous n'avons pu mener ce projet à terme.

Malgré tout, l’expérience et les résultats du projet « Lunettes d'empathie » ont été un franc succès. Les étudiants ont eu la chance de découvrir, de mettre en pratique et de développer les compétences du 21e siècle dans le processus de conception et de création de leurs lunettes. Chaque étape de la philosophie du Design Thinking et les compétences du 21e siècle : collaboration, communication, créativité et innovation sont des valeurs phares qui peuvent prendre vie et s’étendre au-delà des frontières de l’école.

IDÉLLO VOUS SUGGÈRE AUSSI

Épisode Jeunes d'exception : Maé & Clémence, 12 ans, développeuses d'applications mobiles de la série Flip l'algorithme

À 12 ans, Maé et Clémence ont développé InDaFridge, une application mobile visant à lutter contre le gaspillage alimentaire. Finalistes au Technovation Challenge 2016 , elles présenteront, le 14 juillet prochain, leur projet au World Pitch Summit à San

Voir l’épisode Jeunes d'exception: Maé & Clémence, 12 ans, développeuses d'applications mobiles sur IDÉLLO

CLÉMENCE ET MAÉ


Larissa Aradj
Enseignante FLS, TDSB
@MrsGeekChic 

www.MrsGeekChic.com

AUTRES Articles DE LA THÉMATIQUE

Nourrir l’imaginaire à partir du réel

« Débloquer » la créativité à la maison comme à l’école avec ces 4 défis créatifs STIAM faciles à réaliser

Des ressources IDÉLLO qui encouragent la créativité et l’innovation comme moteur d’apprentissage

Tout est possible avec l’Expo idéale!

La créativité, clef du développement de l’enfant

Se connecter à sa propre créativité pour soutenir les apprentissages de son enfant

Entraîner sa créativité à partir de ressources IDÉLLO!

Étudier un roman… autrement!