Vivre des partages authentiques et culturels en classe
Par Antonia Cetín

LWA/Dann Tardif / DigitalVision via Getty Images

Dans un monde où nous commençons à peine à comprendre l’impact de notre enseignement, nos attitudes, voire nos préjugés sur l’apprentissage et le bien-être de nos élèves minoritaires, comment pouvons-nous tenter de les sensibiliser aux autres cultures? Qu’est-ce que nous pouvons et devons faire pour être un agent de changement, un agent de transformation culturelle?

L’ouverture d’esprit : un outil essentiel

Tout d’abord, il est essentiel de garder un esprit ouvert envers les autres perspectives et d'essayer d’éviter de prendre parole pour les élèves. Dans nos classes, nous pouvons bien sûr les inviter à nous parler de leurs cultures, mais il faut surveiller à ne pas leur transférer la responsabilité de notre enseignement. Nous pouvons plutôt faciliter des partages libres tout en respectant leur droit de s’exprimer ou non et ainsi les inviter à réfléchir au sujet de leurs propres identités culturelles tout en découvrant les cultures des autres.

Céder place à la parole

Le développement des compétences en communication occupe un rôle crucial pour les apprenants du français. Pour leur permettre de s’épanouir, nous pouvons entamer des conversations qui permettent aux apprenants de se poser des questions sur leurs propres cultures et ainsi de les aider à construire leur propre identité. Des conversations qui invitent les apprenants à explorer ce que c’est la Culture, quelle est leur place dans cette Culture et comment ils interagissent dans cette Culture. Des conversations qui leur offrent l’occasion d’accéder aux pratiques et aux réflexions des autres et d’apprendre des autres afin de mieux les comprendre.
Pour faciliter ces conversations en salle de classe FLS, nous pouvons nous servir d’images, de musique, de nourriture ainsi que de textes authentiques parce que la culture devient plus accessible avec la participation de tous les sens. Ces conversations vont nous permettre un partage libre et une compréhension plus profonde.

L’expérience authentique au cœur des apprentissages

Grâce à une technologie qui ouvre les portes sur le monde, nous avons de nos jours les moyens d’assister virtuellement à des événements et des festivals culturels de partout. Nous pourrions en faire une étude avec les élèves et leur demander de monter leurs propres expériences authentiques par la suite, telles que le café français, ou le marché aux puces ou aux fleurs, leur propre festival de culture (exposition de musique, d’art, de danse, de cuisine, d’architecture, de littérature…).

Ces événements en salle de classe peuvent s'avérer enrichissants et peuvent motiver les élèves à communiquer en français et de cette façon non seulement élargir leur perspective et leur connaissances de la culture francophone dans le monde mais aussi améliorer leurs compétences linguistiques et leur confiance de parler en français.

 

La culture dans le curriculum ontarien FLS

Moyennant ces expériences authentiques, nous allons avoir des conversations riches en salle de classe où, peu à peu, les élèves vont comprendre que la culture dépasse bien les fêtes, les repas, les habits, la musique et l’art. Ces éléments font partie d’un iceberg de culture,

apparents à l’extérieur de l’eau. Dans nos conversations au sujet de ces pratiques, nous ouvrons les yeux sur les aspects de culture submergés et hors de vue, notamment : les perceptions, les valeurs, les traditions, les attitudes, les croyances, les coutumes, le style de vie, et le mode de vie. Ce sont ces conversations qui nous permettent de mieux nous connaître les uns les autres.

Aller à la rencontre de l’Autre

Si on cherche un partage authentique entre cultures, nous pouvons aussi réfléchir à des moyens de faire des partages avec les communautés qui nous entourent. Est-ce possible de faire un jumelage avec une classe dans laquelle la diversité culturelle est très vivante? Soit dans notre communauté, voire dans un autre pays! Peut-être même avec une classe issue d'une communauté des Premiers Peuples? De cette façon, il devient pertinent de poser des questions et de parler de différentes perspectives dans un milieu sécuritaire et de cette façon, nous pouvons apprendre les uns des autres. Y-a-t-il des membres de la communauté, des commerçants, des artistes, des professionnels des lieux de culte que l’on pourrait inviter en salle de classe? Nous pourrions offrir l'occasion à ces visiteurs de partager leurs connaissances et leurs expériences avec nous et ainsi apprendre leurs perspectives culturelles.

En plus des expériences vécues des élèves et des gens dans la communauté, nous pouvons nous servir des ressources numériques. Nous devons toutefois nous assurer, avant d’utiliser une ressource, de la visionner d’avance pour vérifier que le contenu soit approprié et respectueux des cultures ciblées. Nous voulons vérifier si les ressources sont faites par, ou en consultation avec, des gens de cette culture. Une fois rassurée que les ressources sont en fait authentiques et appropriées, nous pouvons les partager avec nos élèves. Ceci permet un apprentissage riche pour nous et pour nos élèves. Un apprentissage qui ne nous serait peut-être pas accessible autrement.

IDÉLLO, une plateforme riche en culture

Heureusement qu’IDÉLLO nous offre une large panoplie de choix à des niveaux variés. Il est possible de trouver toutes sortes de ressources dans les séries de Français sans frontières accompagnées de guides pédagogiques et de cycles d’apprentissage. Nous pouvons y trouver des bijoux tels que les séries Là où je dors, Cinq, Portraits de voyage, Les jumelles, Raphaël, citoyen du monde et Canada à la carte, parmi d’autres. Nous pouvons également y trouver des présentations vidéos des élèves ontariens qui parlent de leurs cultures et de leurs vies. 

Cerner les intentions d’écoute en classe de FLS

Suggestions pour bien exploiter ces vidéos en classe : 

  • être clair dans notre intention d'écoute pour chacune des étapes présentées;
  • en choisir quelques-unes et en faire une étude plus approfondie;
  • visionner la vidéo sans bande sonore et discuter en plénière ou en sous-groupe autour de : JE VOIS, JE PENSE, JE ME DEMANDE.
  • cibler avec les élèves certains aspects culturels;
  • visionner une deuxième fois et faire ressortir les éléments culturels traités préalablement; 
  • visionner une troisième fois et comparer ce qui est présenté à la réalité personnelle des élèves; 
  • ressortir les mots qui évoquent des sentiments et des réflexions sur la culture.

Former des citoyens culturellement sensibles

En pratiquant une pédagogie adaptée aux sensibilisations culturelles, nous offrons aux élèves ces occasions d’écoute, d’observation et de partage où ils peuvent se mettre à la place de l’autre. Nous allons combler ainsi notre responsabilité comme enseignant de langue et médiateur de culture en les aidant à comprendre qui est l’Autre et quelles sont nos attitudes envers lui. Après tout, nous cherchons tous à mieux nous connaître nous-mêmes et à trouver notre place dans ce monde bien vaste qui a besoin qu’on lui fasse preuve de tolérance.

Antonia Cetín
Formatrice DELF A1-C2
Chef du centre DELF OCDSB
Conseillère pédagogique, OCDSB
Agente de Liaison, spécialiste FLS, IDÉLLO

 

AUTRES Articles DE LA THÉMATIQUE

Franco-Midi : Une pause du midi en francophonie!

Et si c’était ça aussi notre culture?

Passeuse de culture au Yukon

Faire rayonner la culture francophone à la maison!

La culture dans l’œil de sa caméra

À toi, le passeur culturel!

Nouveautés sur IDÉLLO – mars 2022

Des ressources IDÉLLO pour découvrir les cultures francophones