Français langue seconde : la découverte de soi par la culture

Par Caroline Moffet

un savoir n’a de sens et de valeur qu’en référence aux rapports qu’il suppose et qu’il produit avec le monde, avec soi-même, avec les autres »

(Charlot, 2002, p.74)

Une classe inclusive permet à chacun de s’exprimer et d’être soi-même. L’inclusion en classe de français langue seconde (FLS) pourrait-elle tendre vers la connaissance de soi par le contact avec la culture? Peut-être… mais comment? Par l’expression de soi et par la culture… et pourquoi pas par le théâtre?

Teenagers rehearsing on stage

C’est ce que propose cet article qui s’adresse aux enseignantes et aux enseignants de FLS qui ont à cœur la découverte de soi par la culture en classe de français.

L’approche culturelle de l’enseignement

Parler français n’est-il pas d’abord entrer en relation avec l’autre et sa culture? Les savoirs culturels sont souvent indissociables des savoirs linguistiques1. Ils donnent une voix à la mémoire, la rendent vivante. Intégrer la culture en classe de FLS permettrait à l’élève d’organiser ses connaissances historico-culturelles et les faire siennes. C’est grâce à ce contact avec la littérature, la musique, le cinéma, le théâtre, les œuvres visuelles que l’élève pourra accéder à un héritage culturel passé, à une mémoire vivante et à une culture du présent en même temps.2

La culture devrait être au cœur même de tout apprentissage ».

Falardeau et Simard (2011)

Ce trait d’union entre langue et culture se fait d’abord par l’entremise de l’enseignante ou l’enseignant. Tel un guide, il permet à l’apprenant de réfléchir et de se questionner sur sa compréhension de l'œuvre, de lui-même et du monde. C’est ce que Falardeau et Simard (2011) appellent le rapport à la culture. Ces auteurs avancent que la culture devrait être au cœur même de tout apprentissage. Selon eux, ce serait l’enseignante ou l’enseignant qui devrait revêtir ce rôle de guide, de médiateur culturel dans ses actions pédagogiques pour incarner cette culture vivante en classe. Ainsi, ce guide devient un passeur et médiateur culturel lorsqu’il réussit à provoquer des rapprochements entre l’élève et l’élément pédagogique présenté. Mais comment y parvenir?

Vous êtes à gauche ou à droite du ring?

L’enseignement de la culture en langue seconde met en scène deux adversaires.  D’un côté du ring, les fervents de l’approche linguistique d’abord. Et de l’autre, ceux qui proposent des notions culturelles dès les premiers pas en FLS. Et vous, vous vous situez de quel côté? 

Cet article tend vers l’approche culturelle ce, dès les premiers pas en LS. Allons-y et étendons la culture dans nos cours le plus souvent possible. Enseignons la langue avec des œuvres qui nous touchent comme enseignantes ou enseignants.

Je valorise le théâtre : j’améliore mes compétences communicatives!

  «Un cours de langue par le théâtre n’est pas seulement un nouvel espace, un nouvel état d’esprit ; c’est l’occasion de créer des situations où les mots sont ‘ressentis’ et vivifiés par des échanges authentiques avec les interlocuteurs».
Hinglais (2003, p.23)

Le théâtre est un moyen dynamique, authentique et complet pour entrer en contact avec la culture francophone en classe de FLS. Il permet à l’élève de s’exprimer, de se comprendre, de comprendre l’autre et le monde. Plusieurs auteurs avancent même que l’intégration du théâtre en classe permettrait aux élèves de développer leurs compétences en communication orale (débit, fluidité, volume, articulation), leurs compétences linguistiques, de renforcer leur vocabulaire et aurait même un effet sur l’épanouissement complet de l’élève. Malgré tout, le théâtre en classe est peu utilisé par les enseignantes et les enseignants. 

Pour vous soutenir dans l’intégration du théâtre dans vos classes de FLS, IDÉLLO propose les scénarios pédagogiques de Théâtre en balado : un modèle nouveau et accrocheur pour intégrer la culture en classe de FLS comme mémoire vivante et expression de soi.

Le théâtre en balado comme mémoire vivante et expression de soi

Cherchant à rehausser l’identité culturelle franco-ontarienne, les pièces de théâtre ont été sélectionnées afin d’explorer des sujets sociétaux à la fois modernes et universels. Adaptés spécifiquement pour les élèves des niveaux intermédiaire, secondaire et postsecondaire de l’Ontario, ces balados scindés en épisodes permettent d’explorer l’univers du théâtre franco-ontarien. 

Chacune des pièces de théâtre en balado propose un scénario pédagogique original qui accompagne pas à pas l’enseignante et l’enseignant de FLS dans l’intégration de la pièce de théâtre à ses cours de français. Les élèves pourront développer leurs compétences de communication et d’écoute tout en découvrant l’identité culturelle de l’Ontario dans le but de développer leur esprit critique, de s’exprimer et de développer la compréhension interculturelle.

Devenir un médiateur culturel

À la lumière de ces constats, l’invitation est lancée à l’enseignante ou l’enseignant d’incarner ce rôle de médiateur culturel en utilisant le théâtre en balado. L’intégration du balado en classe pourrait permettre cette rencontre entre la pièce de théâtre, la langue française et l’élève. Ce triangle dynamique placera l’élève au centre de son propre apprentissage et stimulera de façon concrète sa compréhension de la pièce, de la langue et de lui-même.
À titre d’exemple, dans Manman la mer, le personnage d’origine haïtienne dessine des croix, des cœurs et des fleurs. Après une discussion sur les symboles de la culture, les élèves devront réfléchir à leur propre rapport à leurs racines. Ils dessineront comme le personnage ces symboles. Cette activité est un exemple pour amener les élèves à remettre en question leur façon de comprendre le monde. La LS devient alors un instrument hors pair pour apprendre à se connaître réellement. Le rôle de l’enseignante ou de l’enseignant est donc de devenir ce passeur de culture, ce médiateur culturel, pour faire découvrir la culture franco-ontarienne à ses élèves.

Comment soutenir la motivation des élèves dans l’intégration du balado en classe?

Pour soutenir la motivation de tous les élèves et pour bâtir leur confiance durant les activités du théâtre en balado, voici huit suggestions : 

  1. Croire en leur capacité de réussir à comprendre et à s’exprimer en français.  
  2. Favoriser une orientation vers l’apprentissage plutôt que vers la performance et la compétition
  3. Aider les élèves à développer leur confiance en leur prise de parole et leurs compétences plutôt que leurs connaissances en langue.   
  4. Reconnaître l’effort que les élèves mettent à la tâche : fournir des commentaires positifs et encourager l’expression de soi. Encourager les élèves à reconnaître leur effort et celui des autres. 
  5. Viser l’authenticité dans les tâches: demander aux élèves de collaborer au meilleur de leurs capacités. Soutenir ceux qui ont des défis en ce sens. 
  6. Donner de la rétroaction tout le long des activités. 
  7. Morceler le travail; l’effort à y accorder semblera moins exigeant. Prendre le temps qu’il faut pour que chacun puisse s’exprimer.
  8. Être un modèle d’ouverture et d’encouragement pour les élèves par l’enthousiasme que l’on manifeste soi-même pour l’apprentissage. 

Conclusion 

Bref, devenir un modèle culturel et linguistique pour ses élèves, c’est d’abord entrer soi-même en contact avec l’œuvre. Pour cela, laissons-nous le droit d’être touchés par les textes théâtraux, par les personnages, les intrigues et surtout par nos étudiants. Nous passerons dès lors du côté du ring qui donne à la culture une place de choix en classe de FLS, la place qu’elle mérite!  À vous donc passeurs de culture, ces 3 pièces de théâtre en balado et leurs scénarios pédagogiques sont disponibles sur notre plateforme. Nous vous invitons à les partager avec vos élèves cette année!

Balado Manman la mer de Djennie Laguerre de la série Théâtre en balado

Sous forme de conte traditionnel haïtien où font place spiritualité et l’humour, Manman la mer raconte l’histoire de Marjolaine, 26 ans qui veut renouer avec ses racines culturelles. Marjolaine a hérité d’un don de clairvoyance de sa grand-mère aux grands désarrois de sa mère. Elle est également atteinte d’une maladie mystérieuse et inguérissable. Pour comprendre, elle décide de partir en Haïti et c’est là qu’elle rencontre ses racines, sa culture et surtout Manman la mè… sa grand-mère.

Écouter le balado Manman la mer de Djennie Laguerre de la série Théâtre en balado sur IDÉLLO

Balado La meute d'Esther Beauchemin de la série Théâtre en balado

Cette pièce de théâtre au format balado relate le fait vécu de la famille McGuckin qui s’est déroulé en 2001 en Idaho. Des enfants âgés de huit à 16 ans étaient séquestrés dans une maison avec une meute de 27 chiens et des armes. Leur mère avait été arrêtée pour négligence et les enfants refusaient de se rendre et se sont défendus pendant plusieurs jours. Esther Beauchemin s’est demandé ce qui s’était passé dans la tête des enfants pendant ces jours de siège. De cette réflexion est née la pièce qui présente 5 personnages d’une même famille, les Dingwell, 5 enfants négligés, brimés, souffrants, sans nourriture qui attendent le retour de leur mère qui n’arrivera jamais. Ils se livreront finalement aux autorités avec la garantie de ne pas être séparés.

Écouter le balado La meute d'Esther Beauchemin de la série Théâtre en balado sur IDÉLLO

Balado Le dire de Di de Michel Ouellette de la série Théâtre en balado

Di (pour Diane) est une jeune fille de 16 ans qui vit dans une grande maison isolée entre champ et forêt. Di présente son histoire. Elle parle de sa mère Makati, de son père Paclay, de Mario, l’amant de sa mère et de ses désirs pour Peggy Bellatus. Le Dire de Di, c’est une histoire de famille qui chavire. Di, le seul personnage de la pièce, raconte dans un monologue qui oscille entre la prose et le conte, les événements dramatiques qui bouleversent sa famille.

Écouter le balado Le dire de Di de la série Théâtre en balado

Références bibliographiques

1Simard et Côté, 2005, 2007

2Simard, 2002

Charlot, B. (2002). Du Rapport au Savoir. Éléments pour une théorie. Paris, Édition Anthropos. 

Falardeau, É. & Simard, D. (2011). La culture dans la classe de français. Presses de l’Université Laval, Québec.

Hinglais, S. (2003). Le français par le théâtre. Jouer c’est apprendre. Le Français dans le monde (329) : 23-26.

Gohier, C. (2005). La polyphonie des registres culturels, une question de rapports à la culture: l’enseignant comme passeur, médiateur, lieur. Études/Inuit/Studies (29), no.1-2, 35-46.

Simard, D., et Côté, H. (2005). L’approche culturelle dans l’enseignement du français. Dimensions et pistes pédagogiques. Québec français, no.139, 72-74.

Simard, D., & Côté, H (2007). La langue et la culture dans la classe de français. Québec: Les presses de l'Université Laval.

Viau, R. (2009). La motivation à apprendre en milieu scolaire. Montréal : Éditions du renouveau pédagogique.

Zakhartchouk, J.-M. (1999). L’enseignant, un passeur culturel. Paris : ESF.

Caroline Moffet | spécialiste en contenus éducatifs, TFO-IDÉLLO
cmoffet@tfo.org

Depuis plus de vingt ans, je travaille dans le monde de l’éducation comme enseignante, conseillère pédagogique et conceptrice de matériel pédagogique. À l’instar de Rosa (2018), je milite pour l’École comme zone de résonance. Selon moi, pour résonner juste, la pédagogie doit être bienveillante, sécurisante et motivante. Je considère donc que l’École a le devoir de former des individus créatifs et indépendants, des citoyens éveillés, engagés et heureux. Notre rôle en pédagogie est d’inspirer quelque chose qui donne la chance de se comprendre, de comprendre l’Autre et le monde, ensemble.

AUTRES Articles DE LA THÉMATIQUE

Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Mes notes ne me définissent pas ou comment apprivoiser l’anxiété de performance

Le consentement, un échafaudage!

La rentrée scolaire, une tempête d’émotions

Les webinaires IDÉLLO – septembre 2021

Célébrer et accueillir la neurodiversité

Un pas vers la différenciation et l’inclusion

Biscuit et Cassonade : mascottes de classe par excellence!

La bienveillance : un levier à l’amélioration de l’éducation inclusive au sein d’un climat scolaire positif

Des ressources IDÉLLO qui favorisent un climat de classe positif