Quelle est l’incidence de l’éducation physique sur le bien-être des élèves et le succès scolaire?

Par Lee Schaefer et Derek Wasyliw pour le Réseau ÉdCan

Publié depuis 1949, le magazine Éducation Canada est considéré comme une des sources les plus fiables de discussions d’apprentissage professionnel fondé sur les données probantes au sujet de certains des enjeux les plus complexes auxquels sont confrontés les éducateurs d’aujourd’hui.

Westend61 / Westend61 via Getty Images

La recherche confirme que les jeunes en bonne santé font de meilleurs élèves. On utilise l’enseignement d’une « éducation physique de qualité » pour décrire des programmes adaptés à l’âge, au niveau de compétence, à la culture et aux besoins uniques de l’élève. L’éducation physique de qualité comprend quatre-vingt-dix minutes d’activité physique par semaine, et vise à favoriser le bien-être et la réussite scolaire des élèves. Cependant, les heures d’instruction consacrées aux programmes d’éducation physique dans le monde entier ont été écourtées au profit d’autres matières (notamment les mathématiques, les sciences pures, les sciences sociales et les langues) dans l’espoir de hausser le rendement scolaire, et ce, même si plusieurs études ont montré un lien significatif entre l’activité physique et la réussite scolaire. La recherche démontre également que l’éducation physique n’exerce aucun effet négatif sur la réussite des élèves et qu’elle offre au contraire les avantages physiques, sociaux, émotionnels et cognitifs suivants :

Sur le plan physique

Une éducation physique de qualité aide les élèves à comprendre le rôle de l’exercice dans l’adoption d’un mode de vie sain et actif et dans l’acquisition de compétences leur permettant de participer à une grande variété d’activités physiques.

Sur le plan social

Elle offre aux élèves la possibilité d’entrer en relation avec autrui et d’acquérir d’autres compétences, comme la communication, la tolérance, la confiance, l’empathie et le respect. Elle leur enseigne, en outre, d’utiles compétences d’équipe, comme la collaboration, le leadership, la solidarité et le sens des responsabilités. Les élèves qui font du sport ou d’autres activités physiques vivent un éventail d’émotions et apprennent à mieux faire face à des situations stressantes, difficiles ou douloureuses.

Sur le plan émotionnel

Elle peut améliorer la santé mentale en combattant notamment le stress, l’anxiété et la dépression. De plus, l’activité physique de qualité enseigne aux élèves à gérer leurs émotions, et augmente leur estime de soi.

Sur le plan cognitif

Les recherches tendent de démontrer que l’augmentation du flux sanguin produit par l’activité physique pourrait stimuler le cerveau et la performance mentale. De plus, l’activité physique hausse le niveau d’énergie et favorise la concentration en classe.

Par conséquent, retrancher des heures d’éducation physique de qualité pour les ajouter à l’enseignement des matières de base est contre-productif, compte tenu des avantages positifs de l’exercice physique sur la santé et la réussite scolaire.

INFORMATION ET RESSOURCES COMPLÉMENTAIRES

EPS Canada (2018). Éducation physique quotidienne de qualité. Repéré à https://phecanada.ca/activate/qdpe

Ministère de l’Éducation de l’Ontario. (2005). Activité physique quotidienne dans les écoles, 1re, 2e et 3e année. Repéré à http://www.edu.gov.on.ca/fre/teachers/dpa1-3f.pdf

RÉFÉRENCES

Ardoy, D. N., Fernández‐Rodríguez, J. M., Jiménez‐Pavón, D., Castillo, R., Ruiz, J. R., et Ortega, F. B. (2014). A Physical Education trial improves adolescents’ cognitive performance and academic achievement: The EDUFIT study. Scandinavian journal of medicine & science in sports24(1).

Bailey, R., Armour, K., Kirk, D., Jess, M., Pickup, I., Sandford, R., et Education, B. P. (2009). The educational benefits claimed for physical education and school sport: An academic review. Research papers in education24(1), 1–27.

Beane, J.A. (1990). Affect in the curriculum: Toward democracy, dignity, and diversity. Columbia : Teachers College Press.

Bedard, C., Bremer, E., Campbell, W., et Cairney, J. (2017). Evaluation of a direct-instruction intervention to improve movement and pre-literacy skills among young children: A within-subject repeated measures design. Frontiers in pediatrics5, 298.

Hellison, D.R., N. Cutforth, J. Kallusky, T. Martinek, M. Parker et J. Stiel. 2000. Youth development and physical activity: Linking universities and communities. Champaign (IL) : Human Kinetics. 

Ho, F. K. W., Louie, L. H. T., Wong, W. H. S., Chan, K. L., Tiwari, A., Chow, C. B. et Cheung, Y. F. (2017). A sports-based youth development program, teen mental health, and physical fitness: an RCT. Pediatrics, e20171543.

Keeley, T. J. et Fox, K. R. (2009). The impact of physical activity and fitness on academic achievement and cognitive performance in children. International Review of Sport and Exercise Psychology2(2), 198–214.

Kohl III, H. W. et Cook, H. D. (Eds.). (2013). Educating the student body: Taking physical activity and physical education to school. National Academies Press.

Rasberry, C. N., Lee, S. M., Robin, L., Laris, B. A., Russell, L. A., Coyle, K. K. et Nihiser, A. J. (2011). The association between school-based physical activity, including physical education, and academic performance: A systematic review of the literature. Preventive medicine52, S10-S20.

Sallis, J. F., McKenzie, T. L., Kolody, B., Lewis, M., Marshall, S. et Rosengard, P. (1999). Effects of health-related physical education on academic achievement: Project SPARK. Research quarterly for exercise and sport70(2), 127–134.

Strong WB, Malina RM, Blimkie CJ, Daniels SR, Dishman RK, Gutin B, Hergenroeder AC, Must A, Nixon PA, Pivarnik JM, Rowland T, Trost S. et Trudeau F. (2005). Evidence based physical activity for school-age youth. Journal of Pediatrics. 146(6) : 732–737.

Trudeau, F. et Shephard, R. J. (2008). Physical education, school physical activity, school sports and academic performance. International Journal of Behavioral Nutrition and Physical Activity5(1), 10.

Beane, J. A. (1990). Affect in the curriculum: Toward democracy, dignity, and diversity. Columbia University, New York (NY) : Teachers College Press.

Lee Schaefer | Assistant Professor in the Kinesiology and Physical Education Department at McGill University

Lee Schaefer, Ph. D, est professeur adjoint au Département de kinésiologie et d’éducation physique de l’Université McGill. Son travail est axé sur la formation et les connaissances des enseignants, notamment en éducation physique et santé.

Derek Wasyliw | Master’s student in the Kinesiology and Physical Education Graduate Program at McGill University

Derek Wasyliw est étudiant en deuxième année de maîtrise en kinésiologie et éducation physique à l’Université McGill. Il est le fier récipiendaire de la bourse d’études supérieures du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) pour 2017–2018, de la bourse d’études supérieures Joseph-Armand-Bombardier du Canada pour 2018 et du prix de l’universitaire émergent du Conseil canadien de recherche en éducation physique et santé pour 2018. Au terme de ses travaux de maîtrise, en juin 2018, il poursuivra des études doctorales en éducation physique à l’Université McGill, sous la supervision de Lee Schaefer, Ph. D.

AUTRES Articles DE LA THÉMATIQUE

La santé physique au profit de la santé mentale

Lire et écrire, par où commencer? Par des activités pour apprendre et bouger!

Boîte à outils pour favoriser le bien-être de sa famille

Nouveautés sur IDÉLLO – avril 2022

Des ressources IDÉLLO sur l’activité physique et le bien-être cognitif

Le bonheur est dans le mouvement

Et si bouger était la clé pour mieux apprendre?

Spécial Français Langue Seconde!

Construire sa propre séance sportive avec On bouge

Quand le yoga rime avec bonheur… Mode ou réalité?