Découvrir et vivre en harmonie avec la nature

Par Anne-Michèle Simard

 

L’apprentissage en nature est une approche à la fois éducative et marquante pour nos élèves. Il suffit de l’essayer une fois et nous devenons accrochés!

Comme enseignante, cette approche a toujours piqué ma curiosité. Cette année, grâce au CECCE, j’ai eu la chance de faire partie d’un réseau hors pair : classe en nature. Ce réseau est constitué de gens œuvrant dans le milieu scolaire. On y retrouve des enseignants et des enseignantes ainsi que  des éducateurs et des éducatrices. Ce réseau nous permet non seulement de partager nos connaissances et nos expériences, il nous offre la chance d’obtenir une certification nationale comme praticiennes et praticiens en forêt (au Canada). 

Afin d’obtenir cette certification, nous avons des travaux à remettre, des heures de pratique sur le terrain à faire avec nos élèves et quelques séances de formation à vivre en forêt. Ce processus est fait en collaboration avec plusieurs partenaires ainsi que notre facilitatrice (enseignante du cours). Nous suivons un Guide créé par Curiosité Naturelle qui propose des approches pédagogiques qui ciblent à la fois la durabilité environnementale, mais aussi sociale, en faisant des liens avec les approches autochtones.

Les retombées de la certification

Session d’apprentissage : Formation en nature avec le réseau.

Ce type de développement professionnel rapporte énormément à l’équipe pédagogique. Tout d’abord, elle est une expérience pédagogique, mais aussi une chance de retomber en enfance grâce à l’apprentissage par le jeu et l’apprentissage en forêt.

Comme enseignante, j’ai beaucoup cheminé depuis le début de mon expérience. Je ne vois plus la nature de la même façon. Ce qui, pour moi, était auparavant seulement des plantes ou bien des insectes sont maintenant devenus des espèces naturelles essentielles au cycle de la vie. La moindre des petites choses qui pousse dans une forêt détermine la santé d’une forêt entière.

Les approches environnementales et autochtones m’ont permis de me centrer et de trouver ma place et mes responsabilités non seulement comme écocitoyenne, mais comme être humain.

C’est certainement un développement professionnel qui permet aux équipes pédagogiques de découvrir de nouveaux enseignements, mais aussi de se découvrir eux-mêmes. Puisque je suis maintenant beaucoup plus conscientisée au niveau environnemental, je peux partager ces nouvelles connaissances à mes élèves.

Les retombées de l’approche pour les élèves

Également, l’approche de l’apprentissage en nature permet aux élèves d’apprendre par l’entremise de l’équipe pédagogique, mais aussi par eux-mêmes. C’est en découvrant, en utilisant leurs cinq sens, qu’ils vont apprendre. Ces apprentissages resteront gravés dans leurs mémoires à tout jamais. 

Prenons par exemple un enfant qui joue dans une structure de jeu dans un parc. La structure est créée de façon à ce que l’enfant l’utilise d’une manière spécifique.  L'imagination est moins accessible à l'enfant lorsque tout est déjà mis en place pour lui.

Maintenant, amenons un enfant à l’extérieur dans la forêt. Il y a mille et une façons d’apprendre et d’utiliser son imagination. L’enfant peut observer un insecte ou des arbres. Parfois, l’enfant peut peut-être paraître '’dans la lune’’, mais au contraire, il est possiblement dans sa zone proximale de développement, en pleine observation du cycle de vie de l’arbre ou de l’insecte. 

D’ailleurs, plusieurs équipes pédagogiques expriment qu’il y a beaucoup moins de gestion de comportement à l’extérieur. L’enfant se sent bien et est ancré dans son apprentissage. Il est occupé à découvrir et à apprendre. 

Il est important d’avoir une relation avec la terre puisque sans celle-ci, il peut y avoir un impact négatif et crucial sur l’environnement. 

Grâce aux Premières Nations, Métis et Inuit, nous apprenons de plus en plus que ce lien est primordial afin de conserver la Mère Terre en santé, pour nous et pour les générations à venir. 

Plus le lien est fort, plus l’être humain aura une conscience écologique... C’est ce qui crée des écocitoyens engagés!

Idées d’activités à mettre en place en classe nature

La philosophie derrière la classe nature n'impose pas d'aménager la salle de classe à l'extérieur. Il s'agit plutôt d'une pédagogie qui cherche à incorporer les éléments de la nature dans ses méthodes d'enseignement-apprentissage. C’est beaucoup plus simple que l’on pense. 

Avec des branches d’arbres, des feuilles et des roches, les élèves peuvent découvrir et faire des suites. D’ailleurs, avec les mêmes éléments, ils peuvent faire des additions et des soustractions. Il est aussi possible de faire des prédictions, des classements et plus encore! La pédagogie est transformée en jeu et les élèves ne se rendent même pas compte qu’ils font de la mathématique. 

La neige est un outil exceptionnel en classe nature. Elle nous permet d’écrire des lettres, des chiffres et de faire des formes. Toutes les saisons apportent une richesse pédagogique particulière, il suffit d’ouvrir ses yeux, de prendre une grande respiration et de vivre en harmonie avec elle.  

Anne-Michèle Simard | EEAS - Construction identitaire, CECCE
simaran@ecolecatholique.ca 

 

 

AUTRES Articles DE LA THÉMATIQUE

Explorons l’aquaponie en famille

Vers un monde durable : un vêtement à la fois

La justice autochtone, gage d’un avenir durable pour tous

Nouveautés sur IDÉLLO – juin 2022

L’eau est sacrée

Le développement durable pour et par les élèves!

Un projet écologique à partir d’un bout de papier