Les mimistoires : une expérience concrète d’apprentissage authentique!

Par Élise Rivest

Des histoires créées par et pour les jeunes enfants

Les mimistoires, ce sont de pétillantes petites histoires imaginées et racontées par des enfants de 5 à 7 ans, qui prennent vie à l’écran grâce aux talents de Francis Gélinas et son équipe de créateurs. Concepteur et réalisateur du projet, Francis est aussi père de 4 enfants. Émerveillé par l’imagination foisonnante de ses enfants, il a d’abord eu l’idée de mettre en animation leurs histoires dans le cadre d’un projet d’étudiant en cinéma d’animation à l’Université Concordia. De fil en aiguille, « L’histoire du méchant dragon » est devenue un court-métrage qui a fait le tour des festivals d’animation, dont celui de Fantasia où il a remporté le prix du public en 2010!

Encouragé par la réaction positive du public, Francis a présenté son projet aux productrices de Maki Média, Dominique Mendel et Madeleine Lévesque, qui ont immédiatement flairé le potentiel télévisuel, artistique et éducatif de mettre en images des histoires créées par et pour les enfants. Qui de mieux placé que les enfants pour créer des univers qui les touchent avec des personnages qui leur ressemblent? C’est ainsi qu’est née l’idée de produire une série de capsules d’animation de 2 minutes à partir d’histoires originales de jeunes québécois et franco-ontariens! À leur tour, les diffuseurs UNIS.tv et TFO sont tombés sous le charme de ce rafraîchissant concept qui fait large place à l’expression spontanée et à la créativité des enfants. Résultat : des histoires colorées, amusantes, surprenantes et apaisantes de par leur dénouement heureux. Maintenant disponibles en ligne, les histoires animées, préalablement destinées aux tout-petits, sont de vrais moments de bonheur à savourer avec toute la famille! Quand on plonge dans une capsule, on a vite envie d’en goûter une autre, et même d’y retourner encore et encore…

Créativité, communication et résolution de problèmes à l’honneur!

Les bienfaits des mimistoires sont multiples : enrichissement du vocabulaire, stimulation de la capacité d’attention, d’anticipation, etc. Mais leur originalité, c’est d’aller au-delà de l’écoute passive en rendant les enfants actifs dans la création et la narration d’une histoire de leur cru, et ce, dans leurs propres mots. C’est d’ailleurs ce qui en fait une expérience concrète d’apprentissage authentique. Pour étayer la création et l’expression de l’enfant, le réalisateur a développé différentes approches. D’abord, il fallait mettre l’enfant en confiance pour qu’il soit à l’aise de s’ouvrir. Selon le cas, l’histoire pouvait être développée spontanément, ou à partir d’un déclencheur, soit d’une image (ex. Ce serait quoi l’histoire de cette image-là?) ou soit d’un thème (ex. Raconte-moi une histoire de pirate). Au besoin, il pouvait intervenir pour nourrir la créativité de l’enfant (ex. Et si tu rajoutais la fée des dents dans ton histoire, ça donnerait quoi?), ou encore pour l’aider à structurer ou à approfondir son récit. Parfois, il pouvait orienter l’histoire vers des valeurs positives (estime de soi, confiance en soi, respect des autres, entraide, non-violence) en faisant appel à sa capacité de résolution de problèmes (ex. Quelle pourrait être la façon la plus drôle de se débarrasser du méchant monstre?) ou en l’entraînant hors des sentiers battus (ex. Le dragon pourrait-il faire autre chose pour résoudre son problème?).

Ainsi, Les mimistoires rejoignent l’approche expérientielle en faisant vivre à son jeune public des expériences de communication positivement connectées à leur vécu et à leurs intérêts (les jeux vidéo, la sieste d’après-midi, la collation, etc.). De plus, la série leur fournit une belle occasion d’explorer différents thèmes de manière naturelle et authentique en leur parlant d’enjeux significatifs et de personnages qui leur sont chers (par exemple, une licorne qui se fait intimider par des chevaux, des filles plus fortes que des monstres ou un loup qui apprend qu’il peut être gentil!). Plus encore, elle leur permet d’apprivoiser leurs peurs et de se projeter dans la peau de jeunes héros qui partagent les mêmes préoccupations qu’eux.

Finalement, Les mimistoires sont de formidables outils pour motiver les spectateurs à faire preuve de créativité en s’improvisant à leur tour scénaristes en herbe. Les enfants ont beaucoup à raconter… Il suffit que l’on s’y intéresse. Lorsque l’on prend le temps de les écouter et de les accompagner dans leurs réflexions, il en ressort des trésors d’imagination! Comme l’affirme Francis Gélinas, « Ce sont des petits trésors d’imagination qui partent très vite si on ne s’y attarde pas, et je trouve ça très chouette de pouvoir garder leur trace… »

Série Les mimistoires
Il était une fois... des enfants qui racontent dans leurs mots des histoires sorties tout droit de leur imagination. Portées à l'écran en animation, ces histoires pleines de charme, d'humour et d'aventure mêlent le réel et le fantastique et nous plongent dans l'imaginaire débridé des enfants. Un réel plaisir!

Visionner la série Les mimistoires sur IDÉLLO

Élise Rivest | Psychopédagogue
Productions Maki Média inc.

AUTRES Articles DE LA THÉMATIQUE

Des idées de science : objets de plaisir

Cinq pratiques pour assurer une approche communicative/expérientielle

De la théorie à la pratique : l’apprentissage au-delà de la salle de classe!

Nouveautés sur IDÉLLO – octobre 2021

Des ressources IDÉLLO qui valorisent l’apprentissage expérientiel

L’apprentissage par les tâches authentiques

Transformons l’expérience d’apprentissage en proposant des projets authentiques!

L’élève qui s’entreprend : une pédagogie consciente et innovante

Apprendre l’histoire à partir des objets au musée et ailleurs

Les formations IDÉLLO